No G00gle

Observatoire de l'implantation de G00gle à Rennes

Outils pour utilisateurs

Outils du site


google-gentrification

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
google-gentrification [2018/06/09 10:11]
xavcc ajout de nouvelle référence
google-gentrification [2018/07/26 14:37] (Version actuelle)
xavcc ajout de sources
Ligne 4: Ligne 4:
  
 La gentrification (du mot anglais gentry, « petite noblesse »), ou embourgeoisement en français, est un phénomène urbain par lequel des personnes plus aisées s'​approprient un espace initialement occupé par des habitants ou usagers moins favorisés, transformant ainsi le profil économique et social du quartier au profit exclusif d'une couche sociale supérieure La gentrification (du mot anglais gentry, « petite noblesse »), ou embourgeoisement en français, est un phénomène urbain par lequel des personnes plus aisées s'​approprient un espace initialement occupé par des habitants ou usagers moins favorisés, transformant ainsi le profil économique et social du quartier au profit exclusif d'une couche sociale supérieure
 +
 +===== À l'​intérieur de Google Shadow Workforce de Google =====
 +
 +> « Environ la moitié des employés de Google sont des entrepreneurs qui ne bénéficient pas des mêmes avantages que les employés directs. »
 +
 +Système de classes (et de casse) de Google sur le lieu de travail ( [[https://​www.bloomberg.com/​news/​articles/​2018-07-25/​inside-google-s-shadow-workforce|Articles Bloomberg.com]])
 +
 +Est-ce que c'est ce que nous voulons comme modèle pour nos vies ?  Est-ce que c'est ce nous acceptons aveuglément et copier/​coller à Kreuzberg, Rennes, Zurich, et partout ailleurs ?
 +
 +> « Les gens vous méprisent même si vous faites le même travail », a déclaré un entrepreneur qui a passé deux ans chez Google à gérer plusieurs autres employés. Un autre ex-TVC a dit :« Tu es là, mais tu n'es pas là. »
 +
 +===== Google bouleverserait-elle Zurich ? =====
 +
 +> « De plus, Google n’est pas n’importe quelle entreprise. On a beaucoup parlé de ses manœuvres d’optimisation fiscale et on peut voir en elle la pieuvre qui aspire les données pour les revendre...»
 +
 +source [[https://​www.swissinfo.ch/​fre/​villes-en-mutation_google-bouleverserait-elle-zurich-/​44210712|suisseinfo.ch,​ Par Samuel Schlaefli, 05. juillet 2018]]
 +
 +**Victimes de leur propre créativité**
 +
 +> « Les perdants sont les personnes à revenus modestes, dont beaucoup sont issues de l’immigration. S’y ajoutent les musiciens, les acteurs, danseurs, peintres, sculpteurs et hédonistes,​ autrefois attirés là par la diversité, le charme désuet et les loyers bon marché des ateliers et des logements. «Il y a encore dix ans, on essayait délibérément de développer l’industrie de la créativité à Berlin, se souvient Felix Hartenstein. Aujourd’hui,​ elle est dévorée par les start-ups technologiques.»
 +
 +===== San Francisco: moins de familles, plus de sans-abri =====
 +
 +
 +> « San Francisco représenterait à ce jour l’exemple le plus flagrant de gentrification induite par les entreprises technologiques:​ les firmes installées dans le secteur de la Baie, comme Facebook, Apple et Google paient des salaires élevés aux meilleurs spécialistes venus du monde entier. Or ceux-ci ne veulent pas vivre dans les banlieues de Menlo Park ou de Palo Alto, mais au centre. L’urbanisme et la réputation mythique de certains quartiers devient de plus en plus un argument pour attirer les meilleurs talents. Résultat: le terrain est aujourd’hui plus cher à San Francisco que n’importe où aux Etats-Unis. Les travailleurs qui n’ont pas un job bien payé dans la technologie doivent désormais compter avec des temps de transport de deux heures et plus, parce qu’ils ne peuvent simplement plus se permettre de vivre au centre. En même temps, les familles disparaissent de plus en plus du paysage urbain. San Francisco a de loin le taux d’habitants au-dessous de 18 ans le plus bas du pays (13%). Dans les rues du centre, comme Harrison Street, des gens vivent aujourd’hui dans des tentes, après avoir été expulsés de leurs logements. Et ils jettent des pierres aux navettes de Google, qui emmènent chaque jour les employés de San Francisco au siège central de Palo Alto. »
 +
 +source [[https://​www.swissinfo.ch/​fre/​villes-en-mutation_google-bouleverserait-elle-zurich-/​44210712|suisseinfo.ch,​ Par Samuel Schlaefli, 05. juillet 2018]]
  
 ===== Le paradoxe de la Silicon Valley =====  ===== Le paradoxe de la Silicon Valley ===== 
google-gentrification.txt · Dernière modification: 2018/07/26 14:37 par xavcc